Un effet pas si éphémère

On dit que c’est l’effet papillon,
Qu’un simple battement d’aile t’emporte dans son tourbillon.
Ce con aurait mieux fait de rester dans sa chrysalide,
Plutôt que de nous embarquer sans guide.

Le papillon se permet son effet car sa vie est éphémère,
Il n’a pas à subir les conséquences des décisions,
Que l’on prend dans la confusion sans aucune précision.
Ces décisions, qui des années plus tard, te prennent à revers.

Si j’avais pris mon courage à deux mains,
Que serait-il advenu de demain ?
Ton air rieur, et ta citation: « avec des si, Paris serai mis en bouteille »
Mon air boudeur, un battement d’aile de papillon et mon futur part à la corbeille.

Comment ne pas parler en si ?
C’est si sidérant de se dire que sillonner le monde en quête d’un signe,
Est un syphon si sinueux qu’insister est aussi tordu que le cou d’un cygne.

Alors oui, je me demande où nous en serions si j’avais écouté mon coeur,
Alors oui, je me demande où nous en serions si j’avais bravé ma peur,

Si le papillon était resté chenille, il aurait vécu plus longtemps qu’en sortant de sa coquille.

Mais s’il a choisi de vivre une journée à voler plutôt qu’une éternité à ramper,
C’est la preuve qu’une heure de bonheur est plus précieuse que des années vécues à moitiés.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s