Le goût de la vie

J’ai arraché la plume d’un phénix, pour renaître de mes cendres,
ma vie est une rixe, alors mes rimes ne sont pas tendres.

Chaque mot enflamme le parchemin
et tu n’as qu’à suivre le mémo,
pour retrouver mon chemin
et comprendre l’origine de mes maux.

Lorsque j’étais jeune je voulais écrire ou faire rire.
En me lisant mes enseignants ont ris et m’ont dit de ne plus écrire.
Beaucoup de grands artistes sont devenus célèbres à leur morts.
Alors quand je serais mort, dites moi si j’ai eu tord.

J’ai un putain de goût amer,
Quand je regarde ce milliardaire !
Il aura jamais assez de sa vie merdique,
Pour dépenser tout son fric !
Mais pendant que son argent dort,
La famine fait des morts !

J’ai le regard acide,
Lorsque je vois ce SDF au regard avide,
Pour lui la note était salé,
Et croyez moi il n’y avait personne pour l’aider.

Cette vie poivrée me fait éternuer,
C’est mon allergie aux inégalités,
Qui réagit à ce monde corrompu,
Quand je vois mon fils et son avenir qui pue.

Tu pourras tenter de me cuisiner,
La vie m’a longtemps laissé mijoter,
Mais ca ne m’a pas rendu plus tendre,
Tu sais nous avons tant à apprendre.

J’ai décroché une étoile au guide Michelin,
Je l’ai accroché à ma chemise en Lin,
Me voici donc le Shérif de la ville,
Et j’en ai assez dit je file.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s